Archives mensuelles : janvier 2015

[Podcast] – Radio Chimère

Je suis pas un mec super occupé mais en général ceux qui me connaissent savent très bien que mes mardis et mes vendredis soirs sont réservés chaque semaine, et environ 50 semaines dans l’année (ouais j’arrondie un peu à la hausse et alors ?).

Mais que fais-je donc le mardi et le vendredi ? Je vais à mon club de Jeux de rôle où je passe mes soirées à lancer des dés en pensant que j’arrive être une Barbare qui décapite des T-Rex dans Conan ou que je suis un gosse surdoué de 12 ans habité par un Fantôme dans Brigade Chimérique (dont je vous parlerai bientôt ici je pense).

« Ok il est cool à nous raconter ses fantasmes bizarres lui, mais le rapport avec le titre de l’article c’est quoi ? »

Bac

Et bien le rapport c’est mon club de JDR évidemment, la Boite à Chimère, qui possède donc un forum qui ne paie pas de mine, un logo assez moche, mais surtout une Radio mensuelle Web vraiment cool, qui se nomme donc simplement la Radio Chimère et que j’anime mensuellement. J’en suis à la 6ème édition régulière (donc que 6 mois faut pas déconner non plus…) avec quelques épisodes spéciaux.
C’est une émission qui est courte, essentiellement entre 12 et 20 min pour ne pas perdre l’auditeur et surtout histoire de condenser les informations. Je parle de tout ce qui touche au club : les jeux de plateaux, les jeux de rôle, les figurines, les jeux de cartes (quand il y en a), les murders que l’ont fait assez régulièrement et les GNs auxquelles on participe.

Ça reste essentiellement interne au club, il est assez difficile pour une personne extérieure de tout comprendre, mais si par hasard vous y jetez une oreille, vous pouvez entendre parler de quelques jeux cools et pourquoi pas oser venir y jeter un œil.

Par ailleurs, si vous avez un conseil ou deux sur l’hébergement de ce type « d’émissions », Soundcloud n’est pas réellement approprié je trouve, n’hésitez pas à me filer un lien ou deux. Il me semblait que Soundcloud proposait un truc du genre mais je suis plus sûr.

Enjoy !

Zephiriel.

[JV] – Mon top 10 pour 2014

Bon, il paraît que c’est d’actualité de donner son top 10 des jeux 2014, alors je vais aussi donner mon avis, parce que j’avoue que comme tous les gamers du monde, j’ai aussi une petite liste que j’update à chaque sortie.
Du coup, je vais faire un mélange de toutes les plate-formes, sachant que je joue sur PS3, PS4, Vita, PC et un peu sur 3DS.

Donc, faisons court mais faisons efficace les gaaaaaars :

1-Dark Souls 2
Dark souls 2
Bon sans surprise, au vu de l’histoire d’amour que j’ai vécu avec la série des Souls de From Software, et le nombre d’heures que j’ai passé sur chaque épisode, c’était évident que ce jeu soit dans mon top. J’inclus largement les DLC avec, qui sont pour moi de très bonne qualité. Pour ceux qui n’ont pas vu mon test basé sur la pyramide de Maslow c’est ici.

2 – The Binding of Isaac: Rebirth
Binding cover
Bon ok, le jeu original est déjà sorti sur PC depuis un moment, mais après une centaine d’heures sur le premier opus, je ne pouvais pas manquer l’occasion de le classer ici. Vous pourrez bien évidemment lire mon test ici, mais il faut juste savoir que The Binding of Isaac: Rebirth est un jeu difficile, exigeant et demandant une patience sans limite (surtout si on veut le platine).

3 – Dungeon of the Endless – PC
DoTE
Premier jeu PC de la liste, on a affaire ici à un superbe rogue-like en pixels de chez Amplitude. Faisant pleinement parti de l’univers Endless, votre vaisseau s’écrase dans un donjon rempli de monstres et votre façon de vous en sortir est de remonter les étages en protégeant ce qui vous sert de source d’énergie, un cristal. Rigoureux, punitif et avec une courbe de progression très rapide, ce jeu mérite complètement votre attention.

4 – WD S2
WD 2
Tout le monde aujourd’hui connait les jeux Telltale au vu du carton qu’ils ont fait. Donc, je vais juste préciser que la saison, même si elle a ses défauts, possède une histoire qui reste réellement très bonne et des fins multiples, donc n’hésitez pas à refaire les derniers choix.

5 – This war of mine – PC
this war of mine
Sorti il y a peu de temps, ce jeu est un véritable bijoux. Vous gérez un groupe de personnes qui sont des survivants coincés entre une armée qui cherche à envahir une ville, et les rebelles à l’intérieur de celle-ci. Chaque nuit, vous devriez contrôler l’un deux pour tenter de récupérer des provisions et pendant la journée vous devrez crafter de quoi survivre et vous aider. Le jeu est un peu déprimant, mais vraiment très bon.

6 – Child of light
Child of light
Pour moi, ça reste l’un de mes coups de coeur, Ubisoft nous sort ici un petit joyau de pureté et de poésie. L’histoire, même si elle est très basique est vraiment superbe, la bande son est un régal et les dialogues sont tous en rime ce qui rend la lecture totalement enchanteresse. Pour ma part, je l’ai fait deux fois, sur PS4 puis sur Vita. Et je sais que j’irai le refaire une dernière fois sur PS3 dans quelques temps.

7 – The Wolf Among Us
Wolf
Un second jeu Telltale dans la liste, c’est dire l’amour que je porte pour eux. The Wolf Among Us, c’est donc aussi un point and click avec une pure histoire qui vous tiendra en haleine jusqu’à la fin. Le monde est tiré du comicbook de Fables (une pure série à lire) qui explique comment tous les héros et vilains des différents contes ont dû fuir leur monde pour aller vivre à New-York City, dans un quartier nommé Fabletown. Ici donc, vous y incarnerez le shérif de ce quartier en la personne du Big Bad Wolf qui est véritablement BADAAAAASS ! Et vous devrez trouver qui s’amuse à tuer des jeunes filles dans le quartier.

8 – Papers, Please – PC
papers please
Ça fait un peu troll de dire ça, mais Papers, Please est vraiment un jeu excellent. Rapidement, vous jouez le rôle d’un douanier à la frontière d’un pays de l’Europe de l’Est, et chaque jour vous devez contrôler les papiers des personnes voulant mettre les pieds dans votre pays. Au début, peu de vérifications vous seront demandées, mais au fur et à mesure des jours vous aurez de plus en plus de difficultés à tout vérifier. Chaque personne que vous laissez rentrer (sans erreur) vous rapporte de l’argent et à la fin de chaque journée vous devrez « dépenser » votre argent pour la bouffe, le chauffage, le médecin, etc. Le jeu a un côté très froid, très austère et terriblement déprimant par moment, de plus les graphismes peuvent rebuter un peu sur les premières minutes, mais le fond du jeu est excellent et on se laisse prendre dans l’engrenage.

9 – Dragon Age Inquisition
Dragon age
Sorti un peu trop tard pour moi car trop de jeux à la même période, mais Dragon Age Inquisition l’un des plus gros jeu de rôle de l’année, qui arrive à allier le côté jeu de rôle, mais aussi jeu de gestion et surtout une intrigue vraiment poussée.

10 – BroForce – PC
broforce_logo
Cette dernière place était difficile à choisir, je voulais mettre Wasteland 2, mais je n’y avais joué qu’a la GamesCom. Même si je sais que c’est clairement un jeu sur lequel je passerai des heures, je ne l’ai pas encore réellement testé. Donc je me permets de mettre BroForce, qui est clairement l’une des belles surprises de cette année. Le jeu n’est techniquement qu’en beta, mais vu le nombre d’heures de jeu passées dessus, je peux le considérer comme un jeu.

Voilà qui clôt mon top 10 qui finalement, se retrouve pas mal sur plusieurs sites que j’ai pu voir, même si je sais qu’on me tapera dessus pour quelques choix mais tant pis.

Enjoy !

Zephiriel

[JDP] ‐ Les jeux qu’on amène en vacances !

Bon je me casse au ski pendant une semaine avec des  potes,  et du  coup  entre  la  descente des pistes la journée et les raclettes/fondues/mont d’or/charcuterie le soir il faut bien s’occuper pendant notre temps libre ! Donc je vais vous concocter une mini liste de jeux de plateau pour le cas où vous partez vous aussi dans pas longtemps ! Aller c’est parti !

On arrive bientôt ?

Bon je fais déjà une entorse à mon article car pendant le trajet, difficile  de  faire  un  bon  jeu de plateau  ou  de  carte,  donc  je  commence  direct  par  l’essentiel  :  Les  consoles  de  jeux.

La  Vita,  la  vita  !  Je  te  veux  si  tu  veux  de  moi  !

First  things  first,  la  PS  Vita,  chargée  à  bloc ! Pour  ma  part  je  suis  en  plein  dans  un  second  run de  Child  of  Light,  de  chez  Ubisoft  (dont  je  devrais  parler  ici  dans  pas  trop  longtemps,  même  si  c’est  pas  vraiment  une  nouveauté).  Bon  c’est  un  mini  RPG  et  on  peut  le  claquer  en  8h  de  jeu,  donc  techniquement  c’est  un  jeu  qui  vous  tiendra  le  trajet  aller  minimum.  Mais  si  on  cherche  des  jeux  addictifs,  qui  déchirent  et  qui  rendent  un  peu  fous  j’ai  la  solution  pour  vous  les  gars  :  Pix  The  Cat  développé  chez  Pasta  Games  fera  la  rue  Michel.  Pour  les  deux  du  fond,  Pix  The Cat  est  un  O.V.N.I. vidéludique  qui  vous  propose  d’incarner  un  chat  bleu  qui  doit  récupérer  tous  les  œufs  de  canards  d’une  pièce  pour  les  déposer  dans  des  cibles…  non  je  ne  suis  pas  bourré,  c’est  vraiment  le  but  du  jeu.  C’est  un  jeu  à  scoring  qui  mix  le  Pac  Man  Championship  Edition  et  le  Snake  que  l’on  avait  tous  sur  nos  Nokia  3210  de  l’époque.

J’inclus  ici  évidement  la  3DS,  avec  un  jeu  comme  Pokemon  Rubis  Omega  ou  Saphir Alpha vous  êtes  bon  pour  l’aller  et  le  retour  sans  aucun  problème  !

black storie

Toutefois  si  vous  cherchez  un  petit  jeu  de  remue  méninge  à  faire  sans  avoir  besoin  de  matos, je  vous  conseil  le  très  bon  Black  Story  et  ses  multiples  déclinaisons.  C’est  un  jeu  de  devinettes  où  le  conteur  vous  décrit  une  situation  (souvent  un  meurtre)  et  les joueurs  doivent  poser  des  questions  fermées  afin  de  découvrir  ce  qui  s’est  passé.  Ça  passe  vraiment  bien  pour  les  trajets  un  peu  long.

Aller  la  dernière  et  après  on  prend  l’apéro  !

Pour  le  début  de  soirée,  une  fois  que  tous  le  monde  est  propre  et  que  certains  vont  faire  une sieste,  sortez  un  jeu  sans  prétention  mais  qui  amusera  tout  le  monde. Un  petit  Loup  Garou,  indémodable,  simpliste  et  surtout  génial  avec  tous  ses  modes  de  jeux.  Je  parle  d’expérience  nous  en  avons  fait  pas  mal  de  parties  l’année  dernière  avant  le  repas  du  soir.
Si  vous  cherchez  du  plus  simpliste,  un  petit  Zombie  Dice  et  ses  quelques  extensions  seront  largement  suffisants.  Ici  chaque  joueur  incarne  un  zombie  et  veut  se  nourrir  de  cerveau,  il  prend  alors  3  dés  dans  le  pool  et  les  jettent.  Chaque  cerveau  est  conservé,  les  traces  de  pas  se  relancent  et  les  shotguns  font  perdre  un  point  de  vie.  On  relance  autant  de  dés  qu’on  veut  mais  au  bout  de  trois  shotguns  on  perd  son  pool  de  points.  Simple  efficace  et  on  peut  même manger  les  cacahuètes  avec.

zombie dice

Le  gros  morceau  de  la  soirée  !

Bon  ça  y  est,  vous  avez  englouti  la  raclette,  tout  l’appartement  sent  le  fromage,  et  vous  êtes  tellement  rempli  que  vous  pouvez  plus  vous  lever  de  la  chaise  ?  C’est  le  moment  parfait  pour  sortir  le  gros  jeu  de  la  soirée.  Je  vous  en  sors  trois,  ce  sont  ceux  que  je  vais  amener  en  vacance  au  ski.  Pourquoi  ceux  là  spécifiquement  ?  Parce  que  2  d’entre  eux  se  jouent  à  plus de  5  joueurs  et  qu’on  part  à  9  et  que  si  tout  le  monde  veut  jouer  en  même  temps  il  faut  ce type  de  jeux  et  surtout  ils  prennent  peu  de  place  (enfin  presque…)

Panique  à  Wall  Street,  de  Britton  Roney  édité  cher  Marabunta.  30  min.  3-­‐11  joueurs

Wall street

Bon  c’est  LE  gros  jeu  du  lot,  la  boite  est  grosse  mais  c’est  le  jeu  qui  permet  de  faire  jouer  11 personnes  en  même  temps  donc  je  trouve  de  la  place  pour  le  prendre.
Panique  à  Wall  Street  c’est  quoi  ?  C’est  un  jeu  ou  les  joueurs  vont  se  diviser  en  deux  groupes,  les  Investisseurs  et  les  Vendeurs.  Les  premiers  veulent  placer  de  l’argent  sur  des  actions  plus  ou  moins  risquées  (nous  sommes  proche  du  jeudi  noir)  et  les  seconds  veulent  vendre  les  actions.  Chaque  tour  pendant  les  3  minutes  du  sablier  ça  va  être  une  salle  des  ventes,  les  vendeurs  vont  proposer  des  prix  pour  des  produits  bidons  suivant  une  valeur  déterminée  par  les  dés.  Et  les  acheteurs  vont  négocier  en  retour  pour  avoir  le  produit  le  moins  cher  possible.  Attention  pendant  3  minutes  ça  gueule  dans  tous  les  sens,  on  réserve  une  action  ici,  elle  est  viré  par  une  meilleur  offre  deux  secondes  après  on  revient  dessus  etc..  C’est  très  rapide  !  Au  bout  des  trois  minutes,  on  lance  un  set  de  dés  qui  va  faire  varier  les  prix  des  produits  préalablement  réservés,  ce  qui  fait  que  certains  perdront  de  l’argent  et  d’autre  deviendront  riches  avec  un  peu  de  chance.  Au  bout  d’un  certain  nombre  de  tours  l’acheteur  et  le  vendeur  qui  ont  le  plus  d’argent  gagnent  la  partie.
Panique  à  Wall  Street  c’est  rapide,  nerveux  et  rempli  de  mauvaise  foi.

Wall street 1

Petits  meurtres  et  faits  divers,  de  Hervé  Marly  édité  chez  Asmodée.  45  min.  4-­‐7  joueurs

petits_meurtres 1

Avec  sa  suite  « au  tribunal »  Petits  meurtres  et  faits  divers  est  une  boîte  plutôt  moyenne  mais  assez  lourde  car  il  n’y  a  que  des  bouquins  à  l’intérieur.  Le  style  de  jeu  ici  est  proche  du  jeu  de  rôle  puisque  chaque  joueur  va  incarner  un  personnage  qui  est,  soit  le  témoin  d’un  meurtre,  soit  le  meurtrier,  soit  le  policier  ou  encore  le  « juge »  qui  vérifie  que  personne  ne  triche  (volontairement  ou  non).  Le  but  va  être  pour  le  policier  de  découvrir  qui  est  le  meurtrier  et  pour  cela  il  va  devoir  interroger  tout  le  monde.  Les  témoins  on  une  liste  de  mots  qu’il  vont  devoir  réussir  à  placer  dans  l’entretien  avec  le  policier.  Le  meurtrier  a  lui  aussi  sa  liste  mais  totalement  différente,  il  va  donc  devoir  deviner  lui  aussi  les  mots  récurrents  pour  tenter  de  se  « cacher »  dans  son  discours  avec  le  policier,  tout  en  plaçant  ses  propres  mots  !  Une  fois  que  tout  les  monde  a  été  interrogé  le  policier  donne  ses  conclusions,  marque  des  points  s’il  avait  raison  etc….
C’est  un  jeu  fin,  intelligent,  addictif  et  terriblement  amusant.  Les  premières  parties  sont  un peu  déconcertantes,  mais  une  fois  qu’on  est  dedans,  on  ne  voit  plus le temps passer  !

PetitsMeurtres 02

Barbarossa,  de  Atsuo  Yoshizawa  édité  chez  Arclight  Games.  60  min.  2-­‐5  joueurs

J’en  parlais  il  y  a  peu,  Barbarossa  a  fait  polémique  pour  son  uchronie,  son  thème  un  peu limite  et  ses  illustrations.  Mais  il  reste  que  c’est  un  très  bon  jeu  de  Deck  building,  peu  complexe  mais  tactique  et  surtout  qui  n’a  pas  une  boite  énorme.  Je  ne  vais  pas  développer  tout  le  jeu  ici,  vous  pouvez  aller  lire  mon  article  précédent  pour  cela,  mais  rapidement  il  s’agit  donc  de  construire  son  deck  en  achetant  des  cartes  avec  des  ressources  et  d’attaquer  des  villes  pour  gagner  des  points  de  victoires.  C’est  simple,  tactique  et  surtout  très  fun  !  Parfait  pour  les  fins  de  soirées  !

Barbarossa 2

Voilà  ma  liste  de  jeux,  qui  n’est  bien  entendu  pas  exhaustive  (je  pense  à  King  of  Tokyo  là  tout de  suite)  donc  si  vous  avez  d’autres  idées  n’hésitez  pas  à  les  partager  ici  ou  là  ou  pas.

Enjoy !

Zephiriel

[JDP] – Witness – Invazions – Barbarossa

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas parlé de jeux de plateau donc je vais faire ici trois mini chroniques sur mes trois dernières acquisitions de jeux de plateau. Bon même s’il y a des jeux de cartes aussi je range tout dans la même catégorie hein…

blake-mortimer-witness

Witness

Pour commencer, Witness, qui est un jeu Français créé par Dominique Bodin et édité par Ystari Games. Ici vous allez jouer à 4 joueurs, ni plus ni moins, dans l’univers de Blake et Mortimer afin de résoudre des énigmes/enquêtes.
Le principe du jeu est simple sur le papier mais terriblement tordu une fois en jeu et c’est ce qui en fait un très bon jeu. Le jeu se joue en équipe, et il n’y a pas de conditions de victoire puisque c’est un score final que vous aurez pour l’équipe qui se note sur 12 points. Si à la fin de l’enquête vous avez marqué un total de 3 points à 4, on peut considérer que vous êtes mauvais.

blake-mortimer-witness 2

Une situation va être décrite à l’aide d’un carnet d’enquête, une fois le texte lu, chaque joueur ouvre son carnet personnel à la bonne page et va lire les infos qui le concerne. Puis le jeu va se découper en 4 phases. A chacune d’elle, deux joueurs vont donner leurs infos respectivement à leur voisin de gauche. A la phase suivante, celui qui a reçu les infos va les transmettre à son propre voisin de gauche et ainsi de suite pour les 2 autres phases. Rien ne peut être noté pendant ce temps et tout doit être mémorisé. Puis les infos sont toute notées de façon personnelle et un livret de questions est ouvert afin que les joueurs puissent répondre, toujours de façon personnelle à ces questions. Puis on comptabilise les points pour chaque bonne réponse.
C’est donc ici un jeu de téléphone arabe, avec une pointe de logique ! Les questions étant de plus en plus tordues et par moment un twist est ajouté entre deux questions. De quoi vous donner mal au crâne. Chaque partie dure entre 10 et 15 minutes et 64 enquêtes de plus en plus complexes. Prix 30€.

Note : 17/20

Invazions

invazions 2

Ensuite je vous parle d’Invazions, qui est un genre de Deck Building créé par Benoît Bannier, illustré par Anne Masse et édité par La boite de jeu. Pourquoi un genre ? Et bien parce que ce n’est pas que ça, c’est aussi un jeu de gestion de ressources pour le joueur survivant. Et oui, parce qu’Invazions c’est un jeu en joueur contre joueurs (notez le pluriel que d’un côté). Un joueur va incarner un humain et va prendre le deck associé tandis que le ou les joueurs restants (jusqu’à 3) vont devoir prendre les deck zombies. On a donc affaire ici à un affrontement asymétrique puisque l’humain va devoir survivre à 1, 2 ou 3 ennemis en même temps.
L’humain de son côté doit défendre ses pièces, grâce à différentes cartes de son deck qui est déjà construit, pour empêcher les zombies de rentrer et de détruire ses « expériences » qui vont lui
rapporter des points de victoires. Au bout de 15 points remportés au fil des tours et suivant différentes conditions il gagne la partie.

Invazions 3

Les joueurs zombies de leurs côté vont devoir faire leur possible pour rentrer et tuer les différentes cartes survivants de l’humain. A chaque fois qu’ils arrivent à rentrer quelque-part en atteignant un nombre spécifique, ils ont le droit « d’acheter » une carte sur le lieu pour renforcer leur Deck. On est donc sur un double gameplay qui rend le jeu vraiment intéressant. Et pour avoir joué la partie humain contre 3 joueurs zombies je vous assure qu’en plus d’être stressant on sent vite la pression monter ! Prix 35€.

Note 15/20

Pour info sachez que j’ai eu la chance de faire une petite interview des auteurs des deux jeux ci-dessus donc de Dominique Bodin pour Witness et de Benoît Bannier pour Invazions. Vous pouvez retrouver ça ici

Barbarossa

Barbarossa 2

Je garde, non pas le meilleur mais le plus bizarre pour la fin, j’ai nommé Barbarossa ! Créé par Atsuo Yoshizawa et édité par Play & Win et Sans-Detour, sorti en 2010. On est ici sur un pur jeu de Deck Building qui a pour thème la seconde guerre mondiale. Pour rentrer directement dans le vif du sujet qui fait polémique, les joueurs incarne donc des jeunes filles allemandes illustrées de façon ecchi qui vont envahir la Russie. Le jeu se base donc sur une uchronie de la véritable opération Barbarossa. Le thème du jeu et les illustrations qui y sont associées ont lancé une grosse polémique lorsque le jeu est sorti (et on comprend aisément pourquoi).

Barbarossa 1

Cependant, lorsque l’on passe outre cette polémique, on est sur un jeu qui propose un gameplay classique de Deck Building mais qui est reste très intéressant. Nous avons donc des cartes de ressources qui vont permettre à chaque tour d’acheter différentes cartes d’action, d’attaque et autres dans le but d’attaquer les villes russes.
En fin de partie le joueur ayant le plus de points de victoire remporte la partie. Simple et très efficace. Jeu pour 2 à 5 personnes pour des durées d’environ 60 minutes.Prix : 35€

Note : 14/20

Enjoy !

Zephiriel