Archives pour la catégorie Jeu de Plateau

[JDP] – Witness – Invazions – Barbarossa

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas parlé de jeux de plateau donc je vais faire ici trois mini chroniques sur mes trois dernières acquisitions de jeux de plateau. Bon même s’il y a des jeux de cartes aussi je range tout dans la même catégorie hein…

blake-mortimer-witness

Witness

Pour commencer, Witness, qui est un jeu Français créé par Dominique Bodin et édité par Ystari Games. Ici vous allez jouer à 4 joueurs, ni plus ni moins, dans l’univers de Blake et Mortimer afin de résoudre des énigmes/enquêtes.
Le principe du jeu est simple sur le papier mais terriblement tordu une fois en jeu et c’est ce qui en fait un très bon jeu. Le jeu se joue en équipe, et il n’y a pas de conditions de victoire puisque c’est un score final que vous aurez pour l’équipe qui se note sur 12 points. Si à la fin de l’enquête vous avez marqué un total de 3 points à 4, on peut considérer que vous êtes mauvais.

blake-mortimer-witness 2

Une situation va être décrite à l’aide d’un carnet d’enquête, une fois le texte lu, chaque joueur ouvre son carnet personnel à la bonne page et va lire les infos qui le concerne. Puis le jeu va se découper en 4 phases. A chacune d’elle, deux joueurs vont donner leurs infos respectivement à leur voisin de gauche. A la phase suivante, celui qui a reçu les infos va les transmettre à son propre voisin de gauche et ainsi de suite pour les 2 autres phases. Rien ne peut être noté pendant ce temps et tout doit être mémorisé. Puis les infos sont toute notées de façon personnelle et un livret de questions est ouvert afin que les joueurs puissent répondre, toujours de façon personnelle à ces questions. Puis on comptabilise les points pour chaque bonne réponse.
C’est donc ici un jeu de téléphone arabe, avec une pointe de logique ! Les questions étant de plus en plus tordues et par moment un twist est ajouté entre deux questions. De quoi vous donner mal au crâne. Chaque partie dure entre 10 et 15 minutes et 64 enquêtes de plus en plus complexes. Prix 30€.

Note : 17/20

Invazions

invazions 2

Ensuite je vous parle d’Invazions, qui est un genre de Deck Building créé par Benoît Bannier, illustré par Anne Masse et édité par La boite de jeu. Pourquoi un genre ? Et bien parce que ce n’est pas que ça, c’est aussi un jeu de gestion de ressources pour le joueur survivant. Et oui, parce qu’Invazions c’est un jeu en joueur contre joueurs (notez le pluriel que d’un côté). Un joueur va incarner un humain et va prendre le deck associé tandis que le ou les joueurs restants (jusqu’à 3) vont devoir prendre les deck zombies. On a donc affaire ici à un affrontement asymétrique puisque l’humain va devoir survivre à 1, 2 ou 3 ennemis en même temps.
L’humain de son côté doit défendre ses pièces, grâce à différentes cartes de son deck qui est déjà construit, pour empêcher les zombies de rentrer et de détruire ses « expériences » qui vont lui
rapporter des points de victoires. Au bout de 15 points remportés au fil des tours et suivant différentes conditions il gagne la partie.

Invazions 3

Les joueurs zombies de leurs côté vont devoir faire leur possible pour rentrer et tuer les différentes cartes survivants de l’humain. A chaque fois qu’ils arrivent à rentrer quelque-part en atteignant un nombre spécifique, ils ont le droit « d’acheter » une carte sur le lieu pour renforcer leur Deck. On est donc sur un double gameplay qui rend le jeu vraiment intéressant. Et pour avoir joué la partie humain contre 3 joueurs zombies je vous assure qu’en plus d’être stressant on sent vite la pression monter ! Prix 35€.

Note 15/20

Pour info sachez que j’ai eu la chance de faire une petite interview des auteurs des deux jeux ci-dessus donc de Dominique Bodin pour Witness et de Benoît Bannier pour Invazions. Vous pouvez retrouver ça ici

Barbarossa

Barbarossa 2

Je garde, non pas le meilleur mais le plus bizarre pour la fin, j’ai nommé Barbarossa ! Créé par Atsuo Yoshizawa et édité par Play & Win et Sans-Detour, sorti en 2010. On est ici sur un pur jeu de Deck Building qui a pour thème la seconde guerre mondiale. Pour rentrer directement dans le vif du sujet qui fait polémique, les joueurs incarne donc des jeunes filles allemandes illustrées de façon ecchi qui vont envahir la Russie. Le jeu se base donc sur une uchronie de la véritable opération Barbarossa. Le thème du jeu et les illustrations qui y sont associées ont lancé une grosse polémique lorsque le jeu est sorti (et on comprend aisément pourquoi).

Barbarossa 1

Cependant, lorsque l’on passe outre cette polémique, on est sur un jeu qui propose un gameplay classique de Deck Building mais qui est reste très intéressant. Nous avons donc des cartes de ressources qui vont permettre à chaque tour d’acheter différentes cartes d’action, d’attaque et autres dans le but d’attaquer les villes russes.
En fin de partie le joueur ayant le plus de points de victoire remporte la partie. Simple et très efficace. Jeu pour 2 à 5 personnes pour des durées d’environ 60 minutes.Prix : 35€

Note : 14/20

Enjoy !

Zephiriel

[News JdP] – Abyss Extension : Black Pearl

Rien à voir avec le bateau de Pirates des caraïbes, donc ne vous attendez pas à voir Jack Sparrow venir foutre la merde dans vos parties. Non Abyss : Black Pearl est l’extension annoncée par Bombyx pour le (très bon) jeu de plateau Abyss dont je vous parlais il y a peu de temps.

abyss 2

Donc cette extension fera la part belle aux Perles Noires (ouais je sais truc de dingue, le titre tout ça…) qui serviront apparemment à accélérer vos recrutements de seigneur mais seront aussi des points de malus en fin de partie. Une espèce de corruption en fait puisqu’une nouvelle Guilde nommée les « contrebandiers » vous servira à blanchir ces perles noires ou du moins à les faire disparaître en les donnant à vos adversaires.
Evidemment nous aurons le droit à de nouveaux lieux qui seront apparemment dangereux mais qui peuvent récompenser les joueurs les plus téméraires… Seule votre stratégie pourra faire la différence lors de ces futures parties.

D’autres petites choses seront prévues pour l’extension, des sentinelles qui apparemment pourraient vous permettre de réserver des seigneurs, de nouveaux seigneurs pour les guildes existantes, de nouveaux alliés (apparemment multicolores)… bref un vrai plaisir en perspective !!
Seul point noir pour le moment, la date de sortie prévue en septembre 2015… et ouais.

L’extension est réglée, préparée et équilibrée, ne reste plus que les superbes illustrations de Xavier Colette !

Petite info aussi concernant l’illustrateur, puisqu’un Artbook est en préparation, ce à quoi je dis : DO. FUCKING. WANT !!!

Faites aussi un tour par le site de de Xavier Colette qui est vraiment hallucinant :

Catwoman Xavier Colette

Enjoy !

Zephiriel

[JdP] – Legendary Encounters : An Alien Deck Building Game

Upper Deck est sûrement à ce jour l’un des plus grands distributeurs de cartes du monde, à l’origine créé en 1988 pour distribuer des cartes de Baseball, la compagnie s’est rapidement forgée une réputation autour de la qualité des cartes distribuées. A ce jour, elle distribue toutes les cartes de sport aux US avec le baseball, basket, football américain et hockey sur glace. Mais ce n’est pas tout, car ceux qui ont touché aux jeux de cartes à collectionner (JCC) de Wow, Yu-Gi‐Oh! et même Wakfu savent que leur éventail de produits s’agrandit. Et après avoir créé la série Legendary Marvel (et ses multiples extensions) en 2012, puis Legendary Villains, Upper Deck s’attaque à la licence Alien avec : Legendary Encounters.

Aliens_Box_Lid

The Lost Colony.

Pour les non initiés, le deck building est un type de jeu assez particulier au contraire des JCC. Ici vous n’avez pas besoin d’acheter un maximum de cartes pour créer un seul deck pour affronter d’autres joueurs. Toutes les cartes nécessaires au jeu sont dans la boite de base et croyez moi quand je vous dis qu’avec les 600 cartes que constituent la boite de base vous en aurez plus que nécessaire. A chaque nouvelle partie, vous allez prendre un certain nombre de cartes que vous allez placer sur le plateau de jeu. Grace à votre deck de base qui contient 13 cartes (7 de ressources, 5 d’attaques et une de votre avatar) vous allez acheter d’autres cartes qui vont venir enrichir votre deck (en passant d’abord par la case défausse) au fur et à mesure des tours.
La première difficulté de ce type de jeu se trouve là, car il faut acheter pas mal de cartes pour se forger un deck utile et donc évitez d’en acheter trop car sinon vous allez « diluer » votre deck et ne plus avoir de mains assez fortes à chaque tour. Sachant que vous piochez 6 nouvelles cartes au début de votre tour et qu’elles seront toutes utilisées ou défaussées à la fin de celui-ci. Donc potentiellement, se retrouver avec plus de 40 cartes en fin de jeu demande 7 tours de jeu pour vider votre deck et ainsi réduit vos chances de tomber sur la carte qu’il vous faut au bon moment. Surtout qu’il est difficile de survivre dans ce jeu.

facehugger-card

They Mostly Comes at Night…

Et oui, parce qu’évidemment en face de vous il y a des Xenomorphes à combattre et à repousser, les joueurs devant jouer en coopération contre le jeu lui même. Au début de chaque tour, le joueur dont c’est le tour va placer face cachée une carte du Hive (comprenez la pile de carte d’aliens) dans la première des 5 pièces du Complex. Chaque nouvelle carte venant du hive va « pousser » la précédente et lorsqu’une des cartes arrive à la fin du Complex elle est révélée en Combat Zone et là elle inflige une carte de « Strike » à la fin du tour de chaque joueur tant que la créature n’est pas éliminée. Evidemment cette Combat Zone n’a pas de limite de créature, et vous piochez une carte Strike pour chaque créature présente, en sachant que les cartes Strike infligent entre 0 et 5 blessures et que vous avez au maximum 12 points de vie…. ça donne envie.

legendary-encounters-mat

Who’s Laying the Eggs ?

Le but du jeu, au delà bien évidemment de survivre, va varier suivant le type de missions que vous avez choisi en début de partie. Il est possible, et même conseillé, de faire des parties autour des 4 films, Alien : Le huitième passager vous enverra donc enquêter à l’aide des personnages du film, Ripley étant bien évidement le personnage récurrent, sur le Dereclit avant de vous faire survivre au monstre qui tue votre équipage. Aliens, quant à lui vous enverra en bon Marines sur la planète LV-426 pour trouver les colons disparus… et ainsi de suite pour Alien 3 et Alien Resurrection. Les personnages sont en rapport avec chaque film et les missions sont extrêmement biens faites au point de vous y croire. Par la suite si vous trouvez encore le jeu trop facile, il est possible de rajouter des Good et Evil Agendas, afin d’avoir des joueurs qui se retournent contre votre équipe et en cas de mort d’un des joueurs, il a la possibilité de prendre un deck spécial Alien, ce qui va vous rendre la tâche quasiment impossible.

alien-card

Au rapport soldat !

Contrairement aux autres jeux Legendary (Marvel et Villains) le jeu est vraiment difficile, je le compare à un Pandémie en niveau héroïque pour ceux qui connaissent. Pour le moment je suis à 13 défaites pour 15 parties. La difficulté peut certes rebuter au premier abord, mais plus on joue et plus la mécanique du deck building et la coopération entre les joueurs prend son sens. Chaque partie est alors intense rendant la victoire réellement épique et surtout méritée, parce que l’on perd souvent assez loin de la fin mais lorsque l’on gagne c’est vraiment de justesse !
Enfin, sachez qu’il est possible de mélanger les jeux Legendary, on peut donc rêver de voir Wolverine se taper contre une horde d’Alien et ça c’est juste la classe ! Chaque partie dure environ 45 min et le jeu est prévu pour 1 à 5 joueurs (et oui on peut jouer seul !!). La boite est cependant un peu cher, comptez 70€ en moyenne.

Enjoy !

Zephiriel

[JDP] – Abyss

C’est tellement rare qu’un jeu de plateau me fasse kiffer autant donc je me sens obligé d’en parler ici ! Crée par Bruno Cathala (qui a entre autre bossé sur le très bon Five Tribes) et Charles Chevalier (Intrigo) le tout illustré par Xavier Colette que je ne connaissais pas mais qui rentre dans mon top 10 là tout de suite (il est l’illustrateur sur les différents Timeline, Dixit et Conan : Hyborian Quests) le tout édité chez Bombyx (Continental Express ; Timeline… etc)

abyss 2

Il y a quelque chose de pourris dans les abysses…

Ça a fait grincer quelques dents, mais lors de la sortie du jeu ce n’est pas une mais 5 boites qui étaient disponibles pour Abyss, non pas que le contenu était différent car c’est toujours le même jeu que l’on y trouve, mais juste que le visuel de la boite était à l’image des cinq peuples présents dans le jeu. Pourquoi on grince des dents ? Et bien parce que la section marketing de Bombyx est bien entendu passée par là pour mettre en avant le visuel de la boite avant tout. Et quand je dis avant tout c’est même avant le nom des créateurs et le nom du jeu qui sont relégués sur la tranche de la boite de jeu. De façon à laisser un véritable impact visuel, ce que j’applaudis parce que non seulement on peut jouer à un bon jeu mais tout en ayant un visuel qui claque bien sa maman. Seul bémol, la boite s’abîme… (vous l’avez ? Abîme / Abyss ?)
Bref, comme le monde du jeu de plateau était un peu épargné par les marketeux et bien ça grince un peu des dents côté joueurs qui commence à penser que si le marketing pur et dur commence à mettre ses pieds là où il faut pas on aura le droit qu’à des jeux trop cher pour ce qu’il y a à l’intérieur… prenons un exemple AU HASARD Space Hulk chez Games Workshop…

abyss cover

Bienvenue dans les Abyss !!!

Mais je digresse, donc Abyss est un jeu à point dans lequel vous devez choisir l’une des trois types d’actions possible à chaque tour. Soit « explorer » les abysses afin de trouver des alliés, ou faire appel à la cour afin de ramasser les alliés non pris lors d’une exploration, et enfin acheter un seigneur disponible avec les alliés que vous avez en mains (sachant que lorsqu’un joueur achète son 7ème seigneur le jeu s’arrête).
Tout parait assez simple dit comme cela, mais le jeu est fait de sorte que chaque action doit être bien pensée au risque de perdre un tour bêtement et par la même perdre un seigneur qui avait sa place dans votre collection. Sachant que lorsque vous allez « explorer » vous offrez la possibilité aux autres joueurs d’avoir des cartes qui les intéressent, puisque l’exploration se passe comme une vente aux enchères simplifiée et que vous êtes le dernier à profiter de la carte révélée si personne ne l’a achetée avant. Mais comme l’équilibrage du jeu est vraiment parfait si l’un des joueurs achète une carte, l’argent (sous forme de perle) vous revient de droit, ce qui vous permettra d’acheter à son tour les cartes qui peuvent l’intéresser aussi. Bref le coup de pute que vous avez pris juste avant est celui que vous mettrez juste après à un autre et vice versa.

abyss 1

Le pouvoir du seigneur sont imperméables

Les seigneurs qui se divisent en 6 castes différentes, les militaires (rouge), les marchands (vert), les cultivateurs (jaune), les politiciens (bleu), les mages (violet) et les ambassadeurs (qui sont plus spéciaux car vraiment balaises pour marquer des points). Pour les acheter vous devrez avoir des alliés valant une certaine valeur et repartit entre une et 5 couleurs différentes (genre pour acheter le seigneur « le Maître de magie » je dois avoir pour 10 points d’alliés réparti entre 3 couleurs différentes dont au moins une en violet). L’exploration est donc un peu le nerf de la guerre pour avoir accès aux seigneurs qui suivant leurs couleurs vont faire bloquer plus ou moins les autres joueurs, avec un Chef des armées (seigneur rouge) qui va limiter le nombre de cartes en mains de vos adversaires à 6 ce qui est TRÈS chiant suivant les seigneurs disponibles.
Dernier détail qui a son importance, les seigneurs possèdent des « clés » qui vont vous permettre d’acheter des lieux. Dès que 3 clés sont en votre possession, vous devez acheter un lieu, rendant ainsi le ou les seigneurs utilisés pour cet achat totalement inutiles en jeu (sous-entendu adieu le pouvoir). Cependant avoir des lieux permet de multiplier le nombre de points en fin de partie !! Cruel dilemme !!

Bon tu plonges ?

Ben ouais carrément que je plonge !!! Bon je précise qu’on est loin du Monopoly familial, même si le jeu n’est pas très difficile en apprentissage, il faut tout de même un peu de temps pour comprendre les mécaniques. Comptez 40€ pour le jeu même si je conseille de prendre des protèges cartes en plus afin de pas les abîmer trop vite à force de manipulation… De 2 à 4 joueurs (4 joueurs étant à mon sens le format optimal) et environ 45 min par partie.

Note : 8/10.

Enjoy !!

Zephiriel