Archives pour la catégorie Jeux Vidéo

[JV] – Hardwest

L’ouest sauvage, le désert, les vautours, les duels au six coups… Bienvenue dans le monde de Hardwest, le jeu qui va vous faire comprendre que l’ouest sauvage n’était pas du tout un endroit pour vivre tranquillement. Edité par Gambitious Digital Entertainement et développé par les petits gars de chez Creativeforge, Hardwest est un vrai petit bijou qui va prendre votre âme pour la torturer dans tous les sens. Vous êtes prévenus.

Hard-West_Logo

Lire la suite

[Event] – Soirée Acer Predator

Décidément les clichés de la pop culture n’auront pas de limite, nous connaissions déjà la guerre entre les deux espèces extra-terrestres en comics, en film, en jeux vidéo… la voici maintenant en matériel informatique. Depuis trop longtemps l’Alienware a pris la place top tiers du PC Gaming, il fallait quelques chose pour le traquer, le chasser, le combattre et quoi de mieux pour chasser un Alien qu’un Predator !

Predator-gamme
Lire la suite

[JV] – Manette PS4 Gator Claw

Outil principal du gamer console, la manette est LA chose à ne JAMAIS négliger ! Pour preuve, les débats infinis sur la comparaison des manettes Sony et Microsoft. Ne rigolez surtout pas ce sont des discussions qui peuvent largement atteindre le point Godwin…
Les accessoiristes gaming l’ont très bien compris et pour certains d’entre eux la sortie d’une manette est un événement. C’est le cas ici de Subsonic qui vient de sortir la GATOR CLAW.
Lire la suite

[Test] – A Blind Legend – Mobile

Bon je n’ai clairement pas l’habitude de jouer sur mobile, je n’ai jamais vraiment aimé ça. A part quelques exceptions, comme Fallout Shelter ou Lifeline je ne prend pas le temps. Parce que finalement dans les transports, je préfère lire mes comics ou un bouquin. Mais là, je fais une exception, parce que j’ai eu un mini coup de coeur pour A Blind Legend. Créé par les petits gars de chez Dowino et financé via la plateforme participative Ullule, ce jeu ose vraiment chambouler un peu le gamer.
Blind legend 1
Que du son, pas d’image.

Comme vous pourrez le voir, je ne vais mettre qu’un seul screenshot du jeu dans ce test. Pas par flemme mais juste parce que c’est le seul écran que vous verrez dans tout le jeu et pour cause, le jeu ne se déroule pas du tout sur l’écran du téléphone. Non pour jouer à « A Blind Legend » il vous faudra obligatoirement un casque, ou des écouteurs puisque vous incarnez dans ce jeu un combattant aveugle.
Dans ce jeu, vous êtes Edward Blake, un chevalier aveugle (un Zatoichi européen grosso modo). Au commencement du jeu, vous vous promenez avec votre fille afin de rejoindre votre femme en ville quand soudain votre ennemi juré envoie ses sbires pour la kidnapper. Le reste on le devine facilement, votre périple pour la sauver sera jonché de pièges et autres combats contre des ennemis qui voudront votre peau.

Comment je fais pour jouer si y’a rien à l’écran ?

Voilà une question intéressante et qui nous plonge au coeur du gameplay. Dans A Blind Legend, c’est ce que vous entendez qui vous donnera des indications sur comment jouer. Le jeu utilise une bande son binaurale , ce qui veut dire grosso modo, que vous pouvez toujours distinguer où sont les différents protagonistes autour de vous. Le reste du gameplay est simple comme bonjour, un glisse le pouce en avant pour avancer, à gauche pour aller à gauche etc. Le repérage dans l’espace est incroyablement bien fait, on se rend vite compte qu’il y a toujours un bruit quelque part pour vous repérer, comme une rivière qui coule par exemple.
La fille du héros vous guide en permanence, il suffit de tapoter l’écran pour qu’elle vous indique où aller. Les combats sont une autre paire de manches et demande une vraie concentration. Il faut toujours déceler quand attaquer en entendant l’attaque venir, le loup qui grogne un poil plus fort avant de se jeter sur vous par exemple. Cela parait simple mais c’est vraiment intense.
Hé oui y'a pas grand chose à voir !
Une ambiance comme à l’époque.

Et oui, parce que ne pas pouvoir se baser sur le visuel, nous fait nous rendre compte combien l’ambiance sonore est ultra importante. Et même si ici l’écriture n’est pas d’une grande qualité dans le sens où tout reste assez classique pour l’environnement, les dialogues et les sons arrivent à vous plonger dans l’univers.
Entendre un groupe de cavaliers lorsque l’on marche sur une route de campagne vous rend méfiant, les cris et autres sons que l’on perçoit en étant sur la place d’un village vous donne l’impression d’être entouré de toute part. Bref, il faut vraiment avoir le casque sur les oreilles pour se rendre compte du très bon boulot.
Seul défaut que je trouve à ce jeu est le nombre de chargement qui coupent l’immersion, mais difficile de faire sans. Cependant il est très frustrant d’avoir régulièrement cette voix off qui dit sans émotion « chargement en cours ». Rien de grave mais juste un poil trop souvent.

Au Final.

L’idée était vraiment osée, le pari est complètement réussi. L’ambiance sonore binaurale est vraiment impressionnante, le gameplay simpliste mais efficace, et même si l’histoire n’est pas ultra profonde, on reste facilement accroché. J’espère juste que ce type de jeu ne sera un simple OVNI, mais qu’il pourra ouvrir la voie à d’autres de son genre.

Note : 14/20

Enjoy

Zephiriel

[Event] – Geek’s Live

Il y a quelques jours la 8e édition de la Geek’s Live ouvrait ses portes pour une journée unique en plein cœur de Paris. Organisé par un petit site que tout le monde connais bien : Le journal du Geek.
Geek's Live
Pffff encore un rendez-vous pour les Geekers !

Et bien oui mon bon monsieur, c’est un peu le cas. Parce ce terme est devenu tellement galvaudé que finalement la moindre personne qui utilise normalement son smartphone est devenu un geek. Ce rendez-vous est donc bien fait pour tout le monde, pour mettre en avant la nouvelle technologie.
Au programme de cette journée donc, des rencontres avec des acteurs importants, comme NVIDIA qui nous faisait plaisir avec un freeplay de Ultra Street IV, mais aussi HTC, LG, Archos… j’en passe la liste serait trop longue. Chacun était présent pour parler de ses nouveaux produits, de quoi vous faire baver avec les Predators de chez Acer par exemple.
Nvidia_Geeks_live
Des indépendants, plus modeste mais passionnés de l’univers geek, étaient aussi présents comme Geekmequiz, qui propose un jeu de quiz vous l’aurez deviné. Avec plus de 700 questions sur la culture geek, c’est un jeu à la fois exigeant et très fun.
geek-me-quiz
Et bien entendu, je n’ai pas pu résister à la tentation lorsque les mots « tournoi » et « Last Fight » ont été réunis dans la même phrase.
Last_Fight
Les petits gars qui bossent sur Last Fight étaient donc aussi présents à la Geek’s Live et nous avons participé au tournoi avec Offblink. Après un début de compet assez violent pour nos adversaire nous cédons notre place pour la finale à une autre équipe qui remportera le tournoi et deux JDG Box. Pas de regrets, juste hâte d’avoir le jeu sur console !

Un dernier tour sur le stand Acer pour tâter un peu du Laptop Predator qui affiche du 4K, une petite partie contre Johncouscous à Hearthstone qu’il gagne sans mal et le salon ferme déjà ses portes.acer-predato
Bref une très bonne ambiance, pleins de choses à voir, la Geek’s Live c’est validé et j’attends déjà la prochaine édition !!!

Enjoy !

Zephiriel

[Expo] – L’art dans le jeu vidéo – Art Ludique

Si vous ne connaissez pas le musée Art Ludique, vous loupez vraiment quelque chose. Situé sur les quais de Seine, près de gare d’Austerlitz, Art Ludique reçoit régulièrement des expositions liées à la culture populaire. Expo sur les univers Pixar, ou plus récemment sur le Marvel Cinematic Universe, c’est clairement un musée qui vaut le détour.
Art ludique 1

Et pour l’expo qui est en place au moment où j’écris ces lignes est jusqu’au 6 Mars 2016, c’est l’univers de l’Art dans le jeu vidéo est mis en avant. Cela parait un peu prétentieux dit comme ça mais en fait pas du tout. L’idée derrière la notion de cet « Art » est bien de mettre en avant les créateurs des jeux. Comment les artistes de chez Arkane Studio ont-ils créé la ville de Dunwall ? Quelles ont été leurs inspirations ? Comment les petits gars de chez Quantic Dream ont-ils réussi à nous donner un ambiance aussi pesante dans Heavy Rain ? Etc.
Je suis allé voir plusieurs expos à Art Ludique, et ça a toujours été à la fois une bonne surprise et une petite déception. Bonne surprise parce que je ne m’attends jamais à en « voir autant ». Il y a très souvent du matos de tournage mis en avant comme une moto de l’Hydra par exemple pour l’expo sur le MCU etc. Cependant c’est aussi une déception car au delà du contenu je trouve qu’il n’y a jamais assez d’explication sur la réflexion des artistes.
Art Ludique 4
Mais ici ce n’est pas le cas du tout, bien au contraire, bon ok en terme de matos, difficile de mettre autre chose en avant autre chose que des visuels (tableaux, dessins…) mais qui sont légion ! Il y en a tellement qu’on ne sait plus où donner de la tête et c’est un vrai plaisir de voir certains artworks. Mais surtout, des interviews sont aussi présentes en masses et ça c’est cool. Plusieurs studios ce sont prêtés au jeu et même si le discours de fond est régulièrement le même (après tout c’est logique, les méthodes sont les mêmes) c’est très intéressant de voir les créateurs parler de leurs inspirations.
Art Ludique 2
Dunwall a demandé aux artistes de se déplacer dans des villes comme Londres pour s’imprégner de la ville directement. Farcry 4 les a fait déplacer dans la chaîne de l’Himalaya, avec quelques anecdotes amusantes par ailleurs… Bref, des petites pensées qui sont vraiment très agréables à apprendre et qu’il faut prendre le temps d’écouter pour avoir une expérience complète de cette exposition.
Petite mention spéciale au coin sur Child of Light <3 où j’aurais pu y rester des heures pour l’ambiance.
Art Ludique 3
Au final donc, une exposition qui est vraiment cool, qui mérite votre attention et que vous devez aller voir. Même si vous n’êtes pas fan de jeu vidéo, ça permet de se rendre compte du vrai travail qu’il y a derrière ces œuvres au même titre que n’importe quel film par exemple.

Enjoy ! 

Zephiriel

Art Ludique 5 Art Ludique 12 Art Ludique 11 Art Ludique 7 Art Ludique 6

[TEST] – Onechanbara Z2 Chaos – PS4

Une fin du monde ? Des zombies et autres créatures monstrueuses qui arrivent sur terre ? Des jeunes filles en bikini avec un chapeau de cowboy et armées de sabres pour découper cette armée infernale? Le tout en poussant des cris d’écolières ? Vous avez deviné ! Un nouvel épisode d’Onechanbara est là ! Les petits gars de chez Tamsoft ont ouvert les vannes pour offrir un orgasme visuel !

OneChanbara_Z2-Chaos_Titre

Le WTF le plus total !

Je sais ce que les gens peuvent penser en voyant un titre comme Onechanbara Z2 Chaos. Des jeunes filles, dont des vampires, pas ou peu vêtues qui agitent leurs… sabres dans tout les sens. C’est forcément mal fait, l’histoire n’aura sûrement pas d’intérêt, c’est moche, pas de gameplay… bref c’est un jeu pour pervers.
Ce à quoi je vais répondre : Oui c’est vrai pour la plus grande partie. Ça étonne qui ?
Déjà on va resituer les choses. Pour ma part je suis vraiment fan de cette série, je n’ai pas joué à tous les épisodes malheureusement, mais j’ai commencé avec l’épisode sur Xbox 360, j’ai regardé le film, plus d’une fois… bref ça casse pas des briques, mais cette série est cool ! Parce qu’on ne se prend pas la tête sur du Onechanbara. C’est simple dans l’idée, on se fait plaisir en matant de jolies jeunes filles poutrer du zombie à coup de sabre. Et dans le fond on aime tous ça.

OneChanbara_Z2-Chaos_1

Obvious mon capitaine !

Mais alors que vaut cette épisode si finalement on ne cherche pas à se compliquer la vie ? C’est une bonne question madame, et je vais y répondre tout de suite !
Je vais commencer par enfoncer les portes ouvertes. Tout d’abord, scénaristiquement c’est assez faible, une nemesis qui revient pour se venger et apporte l’apocalypse sur la terre. Ok c’est du déjà vu. Par ce biais, vous allez devoir vous balader aux quatre coins du globe pour passer au fil de votre épée tous les monstres qui terrorisent la population.
Ce qui m’amène au point suivant, le level design.
Bon pas de langue de bois, c’est ultra minimaliste. Les niveaux n’ont aucune consistance, juste des couloirs à suivre remplis d’ennemis. Comme tous les beat them all du genre, une fois la zone nettoyée le chemin s’ouvre et on continue jusqu’au boss, rien de bien gratifiant ici. Par contre la façon de poutrer les ennemis, là y’a des choses à dire.

Mille et une façon de découper du zombie !

Voilà le coeur du jeu, les combos pour découper du monstre efficacement ! Dans un premier temps sachez que la possibilité de switcher à tout moment pendant le jeu entre les 4 personnages disponibles. Que ce soit entre deux combos ou même pendant le combos ce qui ouvre déjà pas mal de possibilité. Ensuite de la même façon, chaque personnage dispose de deux armes différentes (Katana simple et double Katana par exemple), que vous avez la possibilité de changer aussi en plein combo.
OneChanbara_Z2-Chaos_3Les combos justement sont disponibles à foison, les joueurs qui aiment les beaux enchaînements vont se régaler. Certains combos demandent vraiment un temps d’apprentissage pour être maîtrisés (heureusement le mode entraînement sera là pour vous aider). Les combats en sont d’autant plus nerveux et dynamiques, le tout rythmé par une musique intense qui colle complètement au style de l’univers.

Le platine ?

Onechanbara Z2 Chaos ne sera pas un easy platine ! Il vous prendra pas mal de  temps et vous demandera un certain skill pour y arriver. Prévoyez entre 25 et 35 heures de jeu pour débloquer le platine. Les trophées étant liés à du grind sur pas mal de défis.

OneChanbara_Z2-Chaos_2
Au final ?

En clair, ce type de jeu n’est pas pour tout le monde. Il faut bien évidemment aimer ce genre de beat them all pour y passer quelques heures et se concentrer sur l’action. Si faire du combo ne vous intéresse pas à la base, difficile pour vous de trouver votre bonheur dans Onechambara Z2 Chaos. Par contre si vous aimez les filles en bikini qui découpent des zombies et autres monstres, en virevoltant dans tous les sens, il faut vous procurer ce jeu !

Note : 15/20

Enjoy ! 

Zephiriel

[JV] – Date de sortie de Dark Souls 3 !!!

Une fois n’est pas coutume, je vais parler un peu de Dark Souls 3 ici, parce qu’on a un peu plus de précisions concernant la date de sortie du précieux sur PS4, XBox One et PC !!!

Dark-Souls-3

Avril 2016 verra donc votre univers basculer vers les ténèbres !!

Mais attendez ! Ce n’est pas la seule bonne nouvelle !! Pour les plus impatients d’entre vous, ceux qui en veulent et qui passent encore des nuits à faire des cauchemars de Ornstein et Smooth (ou de rêver de la princesse gwendolyn… coquin) il y a un espoir !

Des Network Test Sessions vont être organisées afin de tester la charge serveur, le mode multi et l’équilibre du jeu. Et vous avez une chance d’être sélectionné pour y participer ! Les places sont limitées et les chanceux seront tirés au hasard !!

Un petit récap :

Plateforme : PS4
Dates d’inscription :
Du 18 Septembre 2015 à 17 h CEST au Dimanche 4 Octobre 2015 à 17 h CEST
Date des sessions test :
Vendredi 16 Octobre 2015 de 20 h à 23 h CEST
Samedi 17 Octobre 2015 de 20 h à 23 h CEST
Dimanche 18 Octobre 2015 de 20 h à 23 h CEST

Donc si vous êtes dispo pour ces dates, rendez vous sur cette page : www.DarkSouls3.com et bonne chance !!

Enjoy !

Zephiriel

[EVENT] – Geek’s Live le 14/10/2015

La huitième édition de la Geek’s Live va avoir lieu les gaaaaaars !!! Et ça c’est un truc qu’il ne faut pas louper du tout !!

Geek's Live
Il dit quoi le monsieur du fond ? Il connait pas la Geek’s Live ? Ok j’explique mais c’est bien parce que je suis cool.
La Geek’s Live c’est une journée entière consacrée à ce qu’on peut clairement appeler aujourd’hui la Culture Geek (d’où le nom, malin non ?). Organisé par des connaisseurs en la matière, Le Journal du Geek, histoire de dire qu’on se retrouvera entre gens biens au Carreau du Temple de 10h à 22h.
Le but de cette journée est de mettre en avant la culture Geek avec la présentation des dernières nouveautés high-tech, mais cette fois il y aura une partie dédiée au divertissement, le ciné, les mangas… et quelques surprises de prévue ! Bref un programme chargé.
D’ailleurs pour les plus fans d’entre nous, une JDG Box en édition limité sera mise en vente avec tout un tas de matos inédit à l’intérieur.

Un petit récap des infos pour ceux du fond ? Ouais je me disais bien :
Date : 14/10/2015
Lieu : Le Carreau du Temple à Paris
Heure d’ouverture : 10h à 22h
Préco : 5€ pour un billet Solo ou 45€ avec la JDG Box Collector Geek’s Live (édition limité)
Prix sur place : 8€ le billet Solo – 12€ le billet Duo et gratuit pour les enfants de -de 10 ans.

Enjoy ! 

Zephiriel

[ARRIVAGE] – Retour Braderie de Lille !

Bon le titre est pas super clinquant je vous l’accorde, mais mine de rien cette petite braderie à du bon pour trouver des petites choses pas trop chères et assez sympathiques (même s’il y a beaucoup trop de pro sur place mais bon c’est un autre débat) !
Contrairement à l’année dernière où je voulais absolument me prendre une masse d’anciens jeux sur PS2, PS1 et autres, cette année j’ai voulu me limiter. Dans un premier temps je voulais limiter mes recherches en jeu vidéo à quelques perles. Mais pas nécessairement du rétro gaming hardcore. J’ai voulu cette fois-ci me concentrer un peu plus sur la recherche de comics, et de JdP.
Niveau JV, j’ai juste trouvé un jeu PS2 que je cherchais depuis un temps, Legacy of Kain Defiance. Le dernier volet de l’histoire torturée de Raziel et de Kain. Le petit plaisir coupable du jeu que j’aurai dû faire il y a bien longtemps mais l’occasion m’a manqué.

Legacy of kain defiance

En comics rien de fou, mais je suis vraiment content d’avoir trouvé le Dossier Serval « Top Secret ». Pour la petite histoire, c’est un comics que je voulais lire depuis les années 90. Je voyais la pub dans des comics que je volais à mon frère et bien évidemment Serval était à l’époque mon personnage préféré.
Dossier Serval Top Secret
Sinon je me suis procuré le comics X-men versus Avengers :

Xmen vengeur
et le X-men versus les 4 Fantastiques en espérant rattraper cette bouse au ciné (ow come on) :

fantastiques contre x men

Le tout étant bien évidemment en français, il faut pas rêver non plus hein…
Bref rien de très ouf mais ça reste plaisant tout de même, j’y retournerai l’année prochaine c’est sûr !

Enjoy !

Zephiriel