Archives pour la catégorie TEST

[JV] – Hardwest

L’ouest sauvage, le désert, les vautours, les duels au six coups… Bienvenue dans le monde de Hardwest, le jeu qui va vous faire comprendre que l’ouest sauvage n’était pas du tout un endroit pour vivre tranquillement. Edité par Gambitious Digital Entertainement et développé par les petits gars de chez Creativeforge, Hardwest est un vrai petit bijou qui va prendre votre âme pour la torturer dans tous les sens. Vous êtes prévenus.

Hard-West_Logo

Lire la suite

[TEST] – Homido VR

On en entend parler depuis pas mal de temps maintenant, on nous promet de la nouvelle technologie de ouf, accessible, peu coûteuse qui va nous retourner le cerveau (et le portefeuille). Mais voilà, nous sommes fin 2015 et rien n’est encore accessible au grand public. Rien ? Non ce n’est pas vrai puisque l’Homido est là !
Homido
Lire la suite

[Test] – A Blind Legend – Mobile

Bon je n’ai clairement pas l’habitude de jouer sur mobile, je n’ai jamais vraiment aimé ça. A part quelques exceptions, comme Fallout Shelter ou Lifeline je ne prend pas le temps. Parce que finalement dans les transports, je préfère lire mes comics ou un bouquin. Mais là, je fais une exception, parce que j’ai eu un mini coup de coeur pour A Blind Legend. Créé par les petits gars de chez Dowino et financé via la plateforme participative Ullule, ce jeu ose vraiment chambouler un peu le gamer.
Blind legend 1
Que du son, pas d’image.

Comme vous pourrez le voir, je ne vais mettre qu’un seul screenshot du jeu dans ce test. Pas par flemme mais juste parce que c’est le seul écran que vous verrez dans tout le jeu et pour cause, le jeu ne se déroule pas du tout sur l’écran du téléphone. Non pour jouer à « A Blind Legend » il vous faudra obligatoirement un casque, ou des écouteurs puisque vous incarnez dans ce jeu un combattant aveugle.
Dans ce jeu, vous êtes Edward Blake, un chevalier aveugle (un Zatoichi européen grosso modo). Au commencement du jeu, vous vous promenez avec votre fille afin de rejoindre votre femme en ville quand soudain votre ennemi juré envoie ses sbires pour la kidnapper. Le reste on le devine facilement, votre périple pour la sauver sera jonché de pièges et autres combats contre des ennemis qui voudront votre peau.

Comment je fais pour jouer si y’a rien à l’écran ?

Voilà une question intéressante et qui nous plonge au coeur du gameplay. Dans A Blind Legend, c’est ce que vous entendez qui vous donnera des indications sur comment jouer. Le jeu utilise une bande son binaurale , ce qui veut dire grosso modo, que vous pouvez toujours distinguer où sont les différents protagonistes autour de vous. Le reste du gameplay est simple comme bonjour, un glisse le pouce en avant pour avancer, à gauche pour aller à gauche etc. Le repérage dans l’espace est incroyablement bien fait, on se rend vite compte qu’il y a toujours un bruit quelque part pour vous repérer, comme une rivière qui coule par exemple.
La fille du héros vous guide en permanence, il suffit de tapoter l’écran pour qu’elle vous indique où aller. Les combats sont une autre paire de manches et demande une vraie concentration. Il faut toujours déceler quand attaquer en entendant l’attaque venir, le loup qui grogne un poil plus fort avant de se jeter sur vous par exemple. Cela parait simple mais c’est vraiment intense.
Hé oui y'a pas grand chose à voir !
Une ambiance comme à l’époque.

Et oui, parce que ne pas pouvoir se baser sur le visuel, nous fait nous rendre compte combien l’ambiance sonore est ultra importante. Et même si ici l’écriture n’est pas d’une grande qualité dans le sens où tout reste assez classique pour l’environnement, les dialogues et les sons arrivent à vous plonger dans l’univers.
Entendre un groupe de cavaliers lorsque l’on marche sur une route de campagne vous rend méfiant, les cris et autres sons que l’on perçoit en étant sur la place d’un village vous donne l’impression d’être entouré de toute part. Bref, il faut vraiment avoir le casque sur les oreilles pour se rendre compte du très bon boulot.
Seul défaut que je trouve à ce jeu est le nombre de chargement qui coupent l’immersion, mais difficile de faire sans. Cependant il est très frustrant d’avoir régulièrement cette voix off qui dit sans émotion « chargement en cours ». Rien de grave mais juste un poil trop souvent.

Au Final.

L’idée était vraiment osée, le pari est complètement réussi. L’ambiance sonore binaurale est vraiment impressionnante, le gameplay simpliste mais efficace, et même si l’histoire n’est pas ultra profonde, on reste facilement accroché. J’espère juste que ce type de jeu ne sera un simple OVNI, mais qu’il pourra ouvrir la voie à d’autres de son genre.

Note : 14/20

Enjoy

Zephiriel

[JdP] – T.I.M.E. Stories

Cela fait un petit moment qu’on a pas parlé de jeu de plateau ici, du coup je me lance avec un jeu dont je ne peux pas vous parler sinon je vous spoil tout l’intérêt du jeu. Facile hein ?
Bon je vais tout de même tenter de développer ça. Tout d’abord je peux vous dire que c’est une petit boite nommée Space Cowboys. Petit studio, assez récent puisque créé en 2013 et qui a déjà à son actif quatre jeux de plateau, dont le très bon Splendor.

A la croisée des chemins.

Donc quatrième création, T.I.M.E. Stories n’est pas seulement un jeu de plateau avec des mécaniques classiques. Non c’est un genre d’hybride entre le jeu de plateau, puisque il y a bien un plateau, des pions et des cartes. Mais aussi un jeu de rôle, parce que chaque joueur va devoir incarner un personnage et jouer son rôle pour l’ambiance du jeu.
Bon jusque là c’est du déjà vu, pas la peine de chercher trop loin pour avoir un jeu qui mêle Jdp et Jdr, Mice and Mystics le fait déjà par exemple. Oui mais attendez, ce n’est pas fini ! Puisque de T.I.M.E. Stories va aussi donner des éléments de jeu vidéo, alors qu’on s’entende tout de suite, il n’est pas question de brancher une manette pour jouer non plus. Mais l’idée dans un premier temps et de pouvoir sauvegarder le jeu à n’importe quel moment.
« Sauvegarder ? » Oui ma bonne dame, on peut sauvegarder un « Run », la boite du jeu permettant de ranger d’une certaine façon les éléments pour s’y retrouver rapidement.
time-stories

Refaire le passé, plusieurs fois.

Bon là j’ai balancé un terme un peu bizarre pour un jeu de plateau, un « Run ». Dans T.I.M.E. Stories ça correspond à jouer une partie, mais ne pas forcément la finir.
Mais commençons par le début, le but du jeu. Dans T.I.M.E. Stories, vous êtes des agents qui vont voyager dans le passé pour revivre des histoires à travers les yeux d’une autre personne. Ça vous rappel Assassin’s Creed ? Normal, on va dire que c’est un peu inspiré.
A partir de là, je vais parler du jeu sans vous dire quoi que ce soit de précis dessus. La raison est simple, le jeu de base ne comporte qu’une seule histoire, qu’il va falloir réaliser plusieurs fois pour découvrir chaque élément de l’enquête et la réussir.
Et à chaque fois que vous la réalisez, vous faite un « Run ». Ce Run va se terminer souvent par une défaite, soit par manque de temps, soit par votre mort. Après votre défaite, vous refaite le jeu, en gardant certains éléments que le jeu indique. Par exemple maintenant que vous savez que derrière le rideau se trouve un tableau caché, vous laissez le tableau sur la table (je donne un exemple qui n’existe pas volontairement hein !).
L’idée va donc être de faire l’enquête plusieurs fois, à travers différents angles d’approche, en changeant les actions, évitant de refaire les mêmes erreurs etc.
pion-fr

Pas de rejouabilité ?

Et c’est là que le jeu perds de son intérêt, c’est que <la rejouabilité est vraiment de zéro une fois qu’on a fait le scénario. Impossible de le refaire, même avec d’autres personnages car vous connaissez toutes les astuces. Et pour cela les Spacecowboys ont prévus de l’extension à tout va. La première est sortie il y a peu nommée « The Marcy Case ». Le bon côté de la chose c’est qu’il possible de voyager dans tous les univers, mystique, occulte, médiéval, fantastique etc. Le mauvais côté c’est qu’on achète une boite de base à 40€ puis il faut rajouter 20€ pour une extension. Ceci dit, ce n’est pas le premier jeu à avoir fait ce genre de chose hein…

Time stories 1

Au final ?

Pour ma part, j’adore ce jeu. Je suis vraiment fan de l’idée, de l’univers et si vous jouez avec des bons joueurs en RP, vous allez vous éclater à découvrir l’histoire et interagir entre vous.
Maintenant les mécaniques sont simples, et tout le sel du jeu va se baser sur la découverte.
Je ne peux que vous le conseiller si vous êtes en recherche d’un jeu qui sort du lot.

Enjoy

Zephiriel

[TEST] – Onechanbara Z2 Chaos – PS4

Une fin du monde ? Des zombies et autres créatures monstrueuses qui arrivent sur terre ? Des jeunes filles en bikini avec un chapeau de cowboy et armées de sabres pour découper cette armée infernale? Le tout en poussant des cris d’écolières ? Vous avez deviné ! Un nouvel épisode d’Onechanbara est là ! Les petits gars de chez Tamsoft ont ouvert les vannes pour offrir un orgasme visuel !

OneChanbara_Z2-Chaos_Titre

Le WTF le plus total !

Je sais ce que les gens peuvent penser en voyant un titre comme Onechanbara Z2 Chaos. Des jeunes filles, dont des vampires, pas ou peu vêtues qui agitent leurs… sabres dans tout les sens. C’est forcément mal fait, l’histoire n’aura sûrement pas d’intérêt, c’est moche, pas de gameplay… bref c’est un jeu pour pervers.
Ce à quoi je vais répondre : Oui c’est vrai pour la plus grande partie. Ça étonne qui ?
Déjà on va resituer les choses. Pour ma part je suis vraiment fan de cette série, je n’ai pas joué à tous les épisodes malheureusement, mais j’ai commencé avec l’épisode sur Xbox 360, j’ai regardé le film, plus d’une fois… bref ça casse pas des briques, mais cette série est cool ! Parce qu’on ne se prend pas la tête sur du Onechanbara. C’est simple dans l’idée, on se fait plaisir en matant de jolies jeunes filles poutrer du zombie à coup de sabre. Et dans le fond on aime tous ça.

OneChanbara_Z2-Chaos_1

Obvious mon capitaine !

Mais alors que vaut cette épisode si finalement on ne cherche pas à se compliquer la vie ? C’est une bonne question madame, et je vais y répondre tout de suite !
Je vais commencer par enfoncer les portes ouvertes. Tout d’abord, scénaristiquement c’est assez faible, une nemesis qui revient pour se venger et apporte l’apocalypse sur la terre. Ok c’est du déjà vu. Par ce biais, vous allez devoir vous balader aux quatre coins du globe pour passer au fil de votre épée tous les monstres qui terrorisent la population.
Ce qui m’amène au point suivant, le level design.
Bon pas de langue de bois, c’est ultra minimaliste. Les niveaux n’ont aucune consistance, juste des couloirs à suivre remplis d’ennemis. Comme tous les beat them all du genre, une fois la zone nettoyée le chemin s’ouvre et on continue jusqu’au boss, rien de bien gratifiant ici. Par contre la façon de poutrer les ennemis, là y’a des choses à dire.

Mille et une façon de découper du zombie !

Voilà le coeur du jeu, les combos pour découper du monstre efficacement ! Dans un premier temps sachez que la possibilité de switcher à tout moment pendant le jeu entre les 4 personnages disponibles. Que ce soit entre deux combos ou même pendant le combos ce qui ouvre déjà pas mal de possibilité. Ensuite de la même façon, chaque personnage dispose de deux armes différentes (Katana simple et double Katana par exemple), que vous avez la possibilité de changer aussi en plein combo.
OneChanbara_Z2-Chaos_3Les combos justement sont disponibles à foison, les joueurs qui aiment les beaux enchaînements vont se régaler. Certains combos demandent vraiment un temps d’apprentissage pour être maîtrisés (heureusement le mode entraînement sera là pour vous aider). Les combats en sont d’autant plus nerveux et dynamiques, le tout rythmé par une musique intense qui colle complètement au style de l’univers.

Le platine ?

Onechanbara Z2 Chaos ne sera pas un easy platine ! Il vous prendra pas mal de  temps et vous demandera un certain skill pour y arriver. Prévoyez entre 25 et 35 heures de jeu pour débloquer le platine. Les trophées étant liés à du grind sur pas mal de défis.

OneChanbara_Z2-Chaos_2
Au final ?

En clair, ce type de jeu n’est pas pour tout le monde. Il faut bien évidemment aimer ce genre de beat them all pour y passer quelques heures et se concentrer sur l’action. Si faire du combo ne vous intéresse pas à la base, difficile pour vous de trouver votre bonheur dans Onechambara Z2 Chaos. Par contre si vous aimez les filles en bikini qui découpent des zombies et autres monstres, en virevoltant dans tous les sens, il faut vous procurer ce jeu !

Note : 15/20

Enjoy ! 

Zephiriel