Hunt a Killer


J’en parlais dans le Contrecast 04, en mode bonne résolution 2019 : jouer plus, faire l’enquête Hunt a Killer que je reçois depuis presque un an maintenant et en parler.

Reprenons depuis le début.

Hunt a Killer, c’est quoi ? C’est une “box” qui, après inscription, est envoyée tous les mois. Chaque histoire est prévue avec un certain nombre d’envoi, la première (du moins la première que je reçois) est prévu pour 8 colis, la seconde “saison” 6 colis… Au travers de cette correspondance à sens unique, un jeu s’installe doucement, un jeu où votre correspondant semble vous dire “Hé je suis un tueur en série, sauras-tu m’attraper ?”

(A préciser que le jeu est US, donc tous les documents sont en anglais dans le texte.)

Dans le colis, plusieurs éléments, des lettres (en majeur partie), des coupures de journaux, des photos, cartes postales, des jouets… de quoi torturer votre cerveau des heures en se posant la question “Mais putain pourquoi c’est là ?”

Sans la “méta” du jeu, le pourquoi du comment on reçoit la boîte est intéressant, au travers de Hunt a Killer, on s’inscrit à un programme d’aide aux résidents d’un centre hospitalier privée pour personnes avec des troubles mentaux nommé “… Listening Friends of America”.

Le programme consiste à recevoir mensuellement une enveloppe d’un de leur résident qui vous est assigné. On vous explique que le nom de votre correspondant est changé bien entendu pour garder l’anonymat etc.

Jusque là, rien de surprenant bien entendu. Si je respecte le scénario du jeu, la première lettre est presque sans intérêt, mais bien entendu avec la “méta” en tête, on sait qu’on s’inscrit à un jeu donc il faut chercher des pistes.

Mais je reviens sur les pistes après.

“Ouais bon en résumé, c’est un boîte avec des énigmes en fait, comme une escape à la maison”
Vous allez me dire.

Bah non en fait, c’est plus vicieux que ça, parce qu’il n’y pas de cadenas ou une suite d’énigmes “logiques” qui vous mène vers la solution.

Non ce n’est pas si simple, ici on ne sait pas vraiment ce qu’on cherche et c’est là le twist.

Oui, en lisant une lettre on saisit vite qu’il y a un truc dedans, une référence régulière, une ligne qui insiste un peu trop sur un détail, un paragraphe avec une faute récurrente… Oui, on trouve la référence, on déchiffre le code, mais où cela mène ? On ne sait pas forcément.

Par moment, cela donne une autre piste qui n’a pas (encore ?) de suite, par moment ça pointe du réel (article de journaux existant, fait historique…), mais il n’y a pas une suite logique d’énigmes qui mène à une résolution type “vous avez trouvé bravo”. Une fois les énigmes déchiffrées, il faudra les réunir, les assembler, et lire entre lignes pour comprendre vers où ça peut mener.

Grosso modo, à la fin c’est un peu votre instinct qui devra prendre le dessus, pour vous mener à la suite, un peu comme une véritable enquête.

Explication faite, je vais au fil du temps relater ici de façon plus ou moins succincte mon “enquête” mes pistes, le matos reçu…
Sachez juste que je ne regarde pas les forum/reddit/page FB etc… donc je vais sûrement me planter régulièrement, donc n’hésitez pas si vous avez des questions ou indications ou indication ça peut être fun.

Au moment où j’écris ces lignes j’ai reçu la totalité de ce que je nomme la saison 1 soit les 8 colis, je n’en ai ouvert que 4… et je commence à recevoir la seconde saison, donc il faut que je m’active.

Je vais résumer ici la box S01B01 (Saison 01 Box 01) et je ferais un nouveau post à chaque mois (ou plus) pour les autres.

S01B01 :

Prise de contact avec “…Listening Friends of America” (LFOA, oui les “…” sont dans le nom de la société c’est bizarre) :

1 – Lettre de bienvenue indiquant que je vais être mis en contact avec un patient dont le nom a été changé pour sa sécurité. On me remercie blabla, et le nom du vice-président est George Madson..

2 – Lettre de mon “Ami”, c’est sous cette forme qu’il va m’appeler (Dear Friend…)

3 – Une carte du ciel, qui montre entre autre la constellation de Cygnus, avec à son dos une corde de guitare d’environ 1 cm scotchée.

4 – Une carte représentant un tableau très connu : The Swan.

5 – Un récipient en papier pour la prise de médicament (inutile probablement mais participe à la mise en situation du jeu).

6 – Une première coupure d’un journal. Sujet : le corps non identifié d’une femme (Jane Doe) a été retrouvé dans une rivière.

7 – Une seconde coupure d’un journal. Sujet : les animaux errants (chiens, chats) posant des soucis avec en bas de la coupure des nombres noté à la main.

8 – Une troisième coupure d’un journal. Sujet, les “sinkholes” (Dolines en Français) qui se forment dans les villes avec tous les problèmes que ça apporte.

Premier colis, donc on peut vite l’imaginer peu de piste dans celui-ci, mais tout de même pas mal de choses à chercher en commençant par le site internet de LFOA.

Site LFOA :

Le site sert de base de jeu et permet aussi de checker la bonne contenance des colis “en jeu”, dans le sens où une des personnes de l’institut vérifie la bonne contenance du colis en mettant une annotation personnelle sur son dossier de suivi.

Cependant on y trouve d’autres infos, d’abord des newsletters (NL) de LFOA destinées aux patients et visiteurs. On n’y apprend pas grand chose, à part un nom ou deux du personnel, rien de bien intriguant. Sauf pour la NL d’hiver où une énigme est posée à la fin :

HVS DWZCH KOG PCFB HVWG MSOF…HKSBHM TWJS MSOFG ZOHSF VS BSJSF AORS WH HC PDONWZ…

Un petit indice est indiqué en plus : (Hint: /????-XXXX)

Peu de difficulté sur l’énigme, il s’agit juste d’un décalage d’alphabet par 12, il suffit donc de prendre votre alphabet normal puis de décaler chaque lettre de 12 position (en revenant à “A” après le “Z” évidement). Globalement si je prend les 3 première lettres : “HVS” cela donne “THE”.

Je vous laisse faire le reste par vous même, la réponse, après quelques recherche sur wikipédia, nous mène à un pilote nommé Paul Redfern, né en 1902 et mort en 1927 (?). Beaucoup d’interrogations sur cette mort, puisque des recherches n’ont prouvé ni sa mort, ni sa survie. Pas de suite sur cette piste pour le moment.

Le second point intéressant du site, c’est ce “Hint : /????-XXXX”.
La forme “????-XXXX fait penser à une date “naissance-mort”, mais pourquoi un changement ? vers X ?

Le fait que l’indice soit relié à cette énigme me conforte dans cette direction, après quelques tests, je trouve un lien LFOA accessible uniquement via google (pas de lien direct sur le site) nommé LFOA 1902-1618.

En cliquant dessus j’y trouve un enregistrement audio assez perturbant d’un patient qui intègre un institut spécialisé. Beaucoup de choses sont dites pendant ces entretiens, qui se tiennent à plusieurs dates différentes, que je vais pas révéler ici, mais deux choses à retenir :

  • Il s’agit bien de l’enregistrement à trouver au travers de cette énigme, puisque le patient fait référence à ce fameux pilote Paul Redfern.
  • Le patient en question est le patient n°1618, du moins c’est son numéro chez LFOA on peut donc deviner son vrai nom : “Lloyd McGowan”. C’est lui qui va nous envoyer les colis. On entend donc notre correspondant.

Qu’en déduire ? L’énigme dans la NL de LFOA est posée par un « Mr. Puzzles ». Donc cela pourrait être notre correspondant derrière ce pseudonyme qui cherche à nous attirer sur cet entretien spécifique. Pourquoi ? Pour se faire connaître de nous ? Peut-on penser qu’il a un accès au site LFOA ? Comment ? Pourquoi cet enregistrement et pas d’autres du coup ? Pas de suite sur cette piste pour le moment, à suivre donc…

Les Objets du colis :

1 – Rien de spécifique là dessus, On retrouve le nom de George Madson sur la NL donc c’est cohérent, on voit sa photo sur le FB de LFOA, mais rien de plus. En même temps je ne saurais pas quoi chercher pour le moment.

2 – Lettre de mon “Ami” : Je ne savais pas à quoi m’attendre en la lisant la première fois, après tout, je sais déjà que ça va être un tueur en série, donc je soupçonne la moindre virgule d’être un indice, mais en fait, on y apprend pas grand chose. A noter tout de même :

  • Notre ami sait s’exprimer, le langage est soutenu, il n’y a pas de faute (du moins je pense, je rappel que c’est de l’anglais) et quelques tournures quasi poétique “The click and ding of this machine is not unlike the slow and irregular beating of a weary heart.”
  • Il écrit sur une machine à écrire, peu commun, donc peut-être un peu “old fashion”. Il indique cependant qu’on ne lui autorise pas de stylo, donc à voir.
  • Il fait référence à lui même comme d’une vieille personne, donc âgé.
  • Il fait plusieurs référence à des “fuites” (leak). En parlant de tuyaux d’eau qui fuient, de “sentir les choses couler jusqu’à moi”.
  • Il part direct dans le fan service en parlant du frisson de la chasse, qu’un chasseur attend sa proie, la regarde et tente de rentrer dans sa tête. Rapport au fait qu’on sache déjà que c’est un tueur ? Qui est la proie dans ce cas ? Qui est le chasseur ? Lui ou moi ?
  • Il fait d’autres références à la relation qui s’installe entre lui et moi, et le fait que je vais vouloir découvrir des choses sur lui. Il me challenge en me remettant en question : Est ce que je suis prêt à ne pas tout savoir ? Est-ce que je pense qu’il sait quelque chose ?
  • Il finit en disant que s’il sait quelque chose il ne le “donnera” qu’à une personne capable assez intelligente et curieuse pour “le chasser” (to hunt for it). “Je sens le poids de l’isolation au-dessus de moi, m’aiderez-vous à me déterrer de là ?”
  • Il signe par son faux nom : John William James.
  • La lettre est sur du beau papier à lettre, épais, un peu nervuré, à l’ancienne.

3 – Une carte du ciel, qui montre entre autre la constellation de Cygnus, avec à son dos une corde de guitare d’environ 1 cm scotchée. La “vue” de cette carte est de Londres, c’est indiqué : “Horizon of London”. Il doit y avoir un lien avec le tableau de The Swan et la constellation du Cygne (Cygnus), mais impossible de faire le lien pour le moment. Cela peut donner un endroit spécifique dans le monde, mais pourquoi Londres ? Aucune référence ailleurs pour le moment. Un souvenir ? Une fausse piste ? La carte fait comme une fenêtre, mais bon c’est un peu gros. A suivre.

Carte du Ciel, envoyée par mon « Ami »
La corde de guitare… WTF ?

4 – Une carte représentant un tableau très connu : The Swan. La encore, rien à en tirer comme ça, sûrement lié d’une façon ou d’une autre à la constellation. Rien ne semble bizarre sur le dessin, ou différent de ce qu’on trouve sur le net. A suivre.

5 – Un récipient en papier pour la prise de médicament. Le truc le plus bizarre de ce colis, je sais que ça ne sert sûrement à rien mais c’est cool pour l’ambiance. Cependant, il peut y avoir un sous-entendu. Après tout l’objet n’est pas en bon état, il est plié, sûrement pour l’envoi MAIS, tirons des conclusions un peu grossières : ça peut vouloir dire qu’il refuse de prendre des médoc, ou qu’il a fini d’en prendre. Le fait que ce soit écrasé, que c’est un calvaire terminé comme si c’était “jeté” à la poubelle.

6 – Une première coupure d’un journal. Sujet : le corps non identifié d’une femme (Jane Doe) a été retrouvé dans une rivière. Pas grand chose à dire de ce côté là non plus, l’article est simple sans rentrer dans les détails. La date indiquée est le 30/09/1967, est-ce que Lloyd, mon correspondant, me pointe sa première victime ? Rien ne permet de le démontrer, les dates sont un peu floues à cet instant, il semble qu’il était déjà dans un institut à cette date. Une fausse piste donc ? Une envie morbide ? A suivre.

7 – Une seconde coupure d’un journal. Sujet : les animaux errants (chiens, chats) posant des soucis, avec en bas de la coupure des nombre annotés comme ceci : 3/4 ; 18/2 ; 21/8 etc…

Pas de difficulté niveau énigme, le premier chiffre indique une ligne, le second le mot, cela forme une jolie phrase à la fin mais pas sur cet article mais sur l’article de la Jane Doe précédent: “I have already confirmed we will be bodies of merit and diligence”.

Phrase étrangement bizarre, est-ce que le “bodies” est un jeu de mot pour dire “buddy” donc amis ? Sous-entendu, nous sommes liés, impossible de faire demi tour pour moi ?

8 – Une troisième coupure d’un journal. Sujet, les “sinkholes” (Dolines en Français) qui se forment dans les villes avec tous les problèmes que ça apporte.

Je ne sais pas quoi faire de cet article, je fais une recherche rapide sur le journal et l’auteur de l’article, il se trouve que l’article existe réellement ainsi que le journaliste. Des tweets de ce dernier montre qu’il est surpris de voir que son article est utilisé dans un jeu. Fausse piste de notre correspondant ? Tentative d’y faire croire ? Je ne pense pas car la lettre de mon “ami” fait des référence aux “fuites” (leak), des tuyaux qui fuient etc. Donc il y voit un lien que je n’ai pas du tout.

Dans le doute je fais des recherches sur le journaliste, rien de probant, je regarde s’il a écrit des choses sur les constellations du Cygne, rien de ce côté là, je croise des recherches, mais ça ne donne rien. A suivre donc.

Conclusion du premier colis :

  • J’ai arrêté de compter les heures après 5 heures passées dessus, mon agenda ne va pas aimer ce jeu DU TOUT.
  • Plein de pistes en suspens, mais sérieusement, qu’est ce qu’il y avait à attendre d’un premier colis sur 8 prévus à part des dizaines de questions sans réponses ?
  • Le plus difficile est de ne pas savoir ce qu’on cherche, à quel moment c’est “trop” pousser la réflexion ? Ou au contraire pas assez ? Au contraire des escapes, ou boîtes à énigmes, comme il n’y a pas de fil conducteur clair, il n’y a pas de sentiment de réussite et c’est plus frustrant qu’autre chose. J’ai vu pas mal de review ou vidéos YT (sans spoilers) indiquant que les personnes étaient déçues parce que pas d’indication de jeu. Pour ma part c’est exactement ce que je voulais, ce sentiment d’être perdu et de devoir suivre son instinct dans la recherche. Mais je comprends complètement le sentiment de frustration de ces personnes, et surtout qu’on puisse lâcher l’affaire rapidement.
  • Je vais devoir être plus précis sur mes recherches, surtout sur le net. Il y a beaucoup de blogs US, de fil Reddit et autres qui spoilent les colis et pistes. C’est difficile de passer à côté, et surtout ça peut être à double tranchant. Par exemple, si je cherche un truc précis et que je vois que la requête google est commune, ça peut vouloir dire que je vais dans le bonne direction OU que je tombe dans le même panneau que tout le monde et que je me plante.
  • J’ai hâte de recevoir le colis suivant bordel !

Voilà pour le premier (un peu long) récap, si c’est pas super clair, hésitez pas à poser des question en commentaire ici ou sur les RS (twitter principalement). Si vous avez des idées de pistes, dites le j’y répondrai avec plaisir, juste n’allez regarder les réponses sur le net pour le faire c’est nul sinon et ça va gâcher le jeu.

Enjoy !