[JdP] – T.I.M.E. Stories

Cela fait un petit moment qu’on a pas parlé de jeu de plateau ici, du coup je me lance avec un jeu dont je ne peux pas vous parler sinon je vous spoil tout l’intérêt du jeu. Facile hein ?
Bon je vais tout de même tenter de développer ça. Tout d’abord je peux vous dire que c’est une petit boite nommée Space Cowboys. Petit studio, assez récent puisque créé en 2013 et qui a déjà à son actif quatre jeux de plateau, dont le très bon Splendor.

A la croisée des chemins.

Donc quatrième création, T.I.M.E. Stories n’est pas seulement un jeu de plateau avec des mécaniques classiques. Non c’est un genre d’hybride entre le jeu de plateau, puisque il y a bien un plateau, des pions et des cartes. Mais aussi un jeu de rôle, parce que chaque joueur va devoir incarner un personnage et jouer son rôle pour l’ambiance du jeu.
Bon jusque là c’est du déjà vu, pas la peine de chercher trop loin pour avoir un jeu qui mêle Jdp et Jdr, Mice and Mystics le fait déjà par exemple. Oui mais attendez, ce n’est pas fini ! Puisque de T.I.M.E. Stories va aussi donner des éléments de jeu vidéo, alors qu’on s’entende tout de suite, il n’est pas question de brancher une manette pour jouer non plus. Mais l’idée dans un premier temps et de pouvoir sauvegarder le jeu à n’importe quel moment.
« Sauvegarder ? » Oui ma bonne dame, on peut sauvegarder un « Run », la boite du jeu permettant de ranger d’une certaine façon les éléments pour s’y retrouver rapidement.
time-stories

Refaire le passé, plusieurs fois.

Bon là j’ai balancé un terme un peu bizarre pour un jeu de plateau, un « Run ». Dans T.I.M.E. Stories ça correspond à jouer une partie, mais ne pas forcément la finir.
Mais commençons par le début, le but du jeu. Dans T.I.M.E. Stories, vous êtes des agents qui vont voyager dans le passé pour revivre des histoires à travers les yeux d’une autre personne. Ça vous rappel Assassin’s Creed ? Normal, on va dire que c’est un peu inspiré.
A partir de là, je vais parler du jeu sans vous dire quoi que ce soit de précis dessus. La raison est simple, le jeu de base ne comporte qu’une seule histoire, qu’il va falloir réaliser plusieurs fois pour découvrir chaque élément de l’enquête et la réussir.
Et à chaque fois que vous la réalisez, vous faite un « Run ». Ce Run va se terminer souvent par une défaite, soit par manque de temps, soit par votre mort. Après votre défaite, vous refaite le jeu, en gardant certains éléments que le jeu indique. Par exemple maintenant que vous savez que derrière le rideau se trouve un tableau caché, vous laissez le tableau sur la table (je donne un exemple qui n’existe pas volontairement hein !).
L’idée va donc être de faire l’enquête plusieurs fois, à travers différents angles d’approche, en changeant les actions, évitant de refaire les mêmes erreurs etc.
pion-fr

Pas de rejouabilité ?

Et c’est là que le jeu perds de son intérêt, c’est que <la rejouabilité est vraiment de zéro une fois qu’on a fait le scénario. Impossible de le refaire, même avec d’autres personnages car vous connaissez toutes les astuces. Et pour cela les Spacecowboys ont prévus de l’extension à tout va. La première est sortie il y a peu nommée « The Marcy Case ». Le bon côté de la chose c’est qu’il possible de voyager dans tous les univers, mystique, occulte, médiéval, fantastique etc. Le mauvais côté c’est qu’on achète une boite de base à 40€ puis il faut rajouter 20€ pour une extension. Ceci dit, ce n’est pas le premier jeu à avoir fait ce genre de chose hein…

Time stories 1

Au final ?

Pour ma part, j’adore ce jeu. Je suis vraiment fan de l’idée, de l’univers et si vous jouez avec des bons joueurs en RP, vous allez vous éclater à découvrir l’histoire et interagir entre vous.
Maintenant les mécaniques sont simples, et tout le sel du jeu va se baser sur la découverte.
Je ne peux que vous le conseiller si vous êtes en recherche d’un jeu qui sort du lot.

Enjoy

Zephiriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *