Archives du mot-clé CD Projekt

[COMPTE-RENDU] – Masterclass avec Marcin Iwinski

Pour ma seconde Masterclass, j’ai eu la chance d’être assez bien placé pour écouter parler Monsieur Marcin Iwinski. Si ce nom ne vous parle pas beaucoup c’est probablement normal, mais si on l’associe à ce nom un peu barbareThe Witcher… là ça commence à prendre forme. Oui Marcin Iwinski n’est autre que le co-fondateur de CD Projekt et l’un des papas de The Witcher, l’une des série de RPG sur PC les plus connues de cette dernière décennie.

20141212_214443

Par rapport à ma première Masterclass avec Greg Zeschuk qui est aussi un grand nom du jeu vidéo, on peut dire que Marcin Iwinski n’a pas autant de sorties à son tableau de chasse, cependant il reste selon moi une personne qui a le mieux su s’adapter au marché délicat du jeu vidéo dans les années 80.
Rappel des faits rapidement, les années 80, il y a un truc qu’on appelle le rideau de fer. Vous savez cette ligne plus ou moins imaginaire qui va diviser l’Europe en deux jusqu’en 1989 ? Sauf que le petit Marcin Iwinski à l’époque se trouve du côté Est, en Pologne.

20141212_195549

Le début de son (long) discours (oui il parle pas mal le monsieur) nous explique donc comment lorsqu’il était ado, il « échangeait » les jeux vidéo sous le manteau sur la place du marché avec 90% des gamers de l’époque, dans un monde où beaucoup de choses sont « contrôlées ».
Faisons un saut en 1994, date à laquelle Marcin Iwinski et son pote Michał Kiciński se disent qu’ils veulent bosser dans le jeu vidéo et montent donc une petite boite qui se nomme CD Projekt. A l’époque ce n’est pas grand-chose mais en 1998, un petit jeu du nom de Baldur’s Gate sort et les petit gars de CD Projekt se disent qu’ils vont distribuer le jeu en Pologne.
Mais comment toucher le marché du jeu vidéo polonais qui est piraté à 90% ? Et bien Marcin Iwinski et son pote ont une idée qui va leur faire gagner une notoriété incroyable. Ils engagent des « voix » connues et vont localiser intégralement le jeu en polonais (ce qui pour l’époque est un boulot de dingue).

20141212_201009

Un peu plus tard, Interplay développe une version console de Baldur’s Gate et CD Projekt se retrouve bloqué car le marché polonais est essentiellement PC, Interplay lance alors une blague à Marcin Iwinski et Michał Kiciński en disant « faite votre propre jeu ». Ce à quoi ils répondent « Ben en fait…. ouais ».

Witcher prend alors la voie du développement et prendra 5 ans à sortir, car personne dans l’équipe ne sais vraiment comment développer un jeu vidéo. Heureusement en 2007, le jeu voit le jour et est un franc succès !

GOG

2008 : encore une date phare pour Marcin Iwinski qui a l’idée de monter une plateforme de distribution nommée GoG.com qui propose de distribuer des vieux jeux mais bons jeux à bas prix (Good Old Games). Leur slogan de l’époque sera juste superbe :

« Nous vendons les jeux piratés moins cher que les pirates ».
GoG.com fonctionne bien mais pour buzzer un peu plus à travers le monde, Marcin Iwinski va avoir une idée un peu tordue mais qui révèle bien l’ambiance générale de CD Projekt à mon sens. En Septembre 2010, le site va annoncer sa fermeture sans avertissement. En peu de temps Internet s’enflamme, l’information fait écho à travers le monde, les fans du site se suicident (enfin pas vraiment mais bon)…
Quelques jours après, le site réapparait avec des excuses expliquant qu’étant un petit site de jeu, un coup de pub du genre était le bienvenu ce qui était assez osé mais tellement fun (à mon sens). Marcin Iwinski va d’ailleurs faire diffuser cette vidéo sur le net pour montrer à quelle point ils sont quand même barges ces gens-là.

Par la suite, The Witcher 2 trouve son succès à sa sortie, avec un nouveau moteur graphique que CD Projekt a développé. Le jeu reste très proche de la série de livre dont il est tiré, et dans l’ambiance même nous retrouvons un caractère très polonais, dans les décors, la musique et le bestiaire.
Aujourd’hui, The Witcher 3 est extrêmement attendu et sera disponible en 2015, avec des ambitions revues à la hausse, comme une carte 35 fois plus grande mais qui sera bien utilisée pour la quête principale. Marcin Iwinski nous indique qu’il y aura une espèce de previously au début de chaque chargement afin de savoir où l’on doit se diriger à chaque fois (idée que je trouve tout simplement fantastique !).

20141212_205851

Après 2015, le futur nous mènera à Cyberpunk 2077 dont nous n’avons eu que peu d’infos malheureusement mais bon il reste toujours ce (vieux) trailer à se mettre sous la dent.

Une soirée à la fois courte mais tellement enrichissante, les Masterclass sont vraiment des pépites à chaque fois. Un grand merci à la cité des sciences, ainsi qu’à Orange et Jeux Vidéo Magazine pour cette idée vraiment magique !

20141212_213140

20141212_210537

Enjoy !

Zephiriel

[Event] – Soirée de présentation de GOG

Une guerre est en cours les gars, une guerre violente qui se fait à coup de prix bas, de remise et de soldes !! Au delà de la guerre des consoles, il y a la guerre des plateformes de téléchargement sur PC (on n’a pas trouvé plus court comme nom). Steam, acteur majeur de cette guerre est pour le moment le conquérant, avec derrière lui d’autre acteurs comme Origin… mais dans ce pays conquit, il y a une plateforme qui résiste à l’envahisseur, une plateforme d’irréductibles nommé Godd Old Games, ou GOG pour les intimes.

GOG

Unleashed the Game !!!!

Petite société polonaise sous la coupe du très bon CD Projekt (créateur entre autres de la très bonne série The Witcher) GOG se lance aujourd’hui dans un site entièrement localisé en français pour notre plus grand plaisir !
Bon c’est sympa tout ça, mais des sites en français y’en a plein donc qu’est-ce que j’ai de mieux en allant sur GOG ? Vous allez me demander. Et je vais vous répondre tout de suite ma petite dame (ou monsieur je ne sais pas). En fait les petits gars de chez GOG, pour avoir discuté avec eux, ce sont des passionnés, des gars qui se sont dit que c’est cool de proposer des jeux vidéo, mais si c’est pour en proposer 52 par mois pour que les joueurs dépensent tout leur fric dedans et sans y toucher parce que honnêtement qui a le temps d’y jouer autant ? Non ils sont partis du principe qu’ils allaient proposer peu de jeux mais de bons jeux, donc ils font une bonne sélection.
Et c’est pas fini, vous en avez marre des DRM ? Ouais ben eux aussi, donc ils se sont dit que c’était pas la peine d’en mettre, vous téléchargez le jeu et vous pouvez même le prendre sur clés USB et l’installer chez vos beaux-parents pour les repas de famille. Et après la question, « vous avez pas peur du piratage du coup sans les DRM ? » au Managing Director, Guillaume Rambourg, le monsieur me répond en souriant qu’ils n’ont pas envie d’embêter les joueurs pour un système qui ne fonctionne pas et qui sera piraté d’une façon ou d’une autre. Et en fin de discussion on arrivait même à parler de Skylanders, Disney Infinity et de Dota 2, si après on me dit que les petits gars de chez GOG ce ne sont pas des passionnés…

Little Big Adventure Poster

On veut des promos !!

Mais vous allez en avoir les gars, en allant aujourd’hui sur GOG vous pouvez avoir Little Big Adventure gratuit et 75% de réduction sur une sélection de jeux français !! De Little Big Adventure 2 à Fahrenheit, le tout en passant par du Puddle, n’attendez pas une seule seconde, ça se termine Lundi 10 novembre !
Et comme GOG veut aussi voir en grand, ils proposent une très bonne sélection de films/documentaires qui viendra à s’agrandir avec le temps, pour le moment très orientée vers les passionnés. Vous pouvez trouver facilement de très bons documentaires tels que Good Game et Rewind This. Le but étant par la suite de pouvoir proposer de vieux films que nous aimons tous pour leurs relations à la pop culture et aux jeux vidéo.
Au final moi je valide totalement l’initiative GOG et je signe right now !!!

Enjoy !

Zephiriel